Benjamin

30 ans

Musicien dans un groupe, guitariste

Premier amour de Célia. A dû mettre un terme à cette histoire à cause de la trop grande jalousie de la jeune fille.

Veut percer et qu’on reconnaisse enfin son talent.

Grand, brun, yeux verts. Beau garçon.

Timide et se libère quand il est sur scène.

Passionné par la musique, il n’y a presque que ça qui compte

Ecrit des textes, adore chanter mais n’ose pas se lancer. Se cache derrière sa guitare.

N’a plus vraiment de contacts avec ses parents qui n’acceptent pas son mode de vie. Fils unique. Une grand-mère qu’il adore et qu’il appelle de temps en temps.

Exigeant, parfois colérique, aime la liberté.

Très intelligent et sensible. Romantique

Vit dans un studio à deux pas de la plage.

Appelle parfois Célia pour prendre de ses nouvelles, encore attaché à elle, mais sent que ça les fait souffrir tous les deux de rester en contact.

Donne un nom à ses guitares.

Célia

Bonjour!

Voici le premier personnage que je souhaite vous présenter…

Afin de m’aider à imaginer les situations pour l’écriture, j’ai d’avord écrit des descriptions plus ou moins détaillées de mes personnages principaux. Et j’ai ensuite cherché quel acteur ou actrice française pourrait jouer ce rôle au cinéma.Donc voilà un de mes documents de travail 😉


25 ans,

Jeune institutrice.

Fraîchement séparée de son premier et grand amour. Souvenirs douloureux et impossibles encore à oublier.

Solitaire et mélancolique.

Vit loin de sa famille dans une ville qu’elle connaît encore si peu.

Blonde, yeux noisette, cheveux mi longs, corpulence normale, assez petite. Complexée par son physique qu’elle juge « ordinaire », ne s’aime pas.

Pas confiance en elle. Jalouse de toutes les filles qui approchaient Benjamin, ce qui a causé la rupture au bout de six ans.

Bordélique, voit tout en noir, capricieuse.

Profondément gentille et à l’écoute.

Très loyale en amitié.

Parents présents et aimants, un frère aîné Florent, 28 ans. Photographe. Très proche.

Enfance et adolescence plutôt heureuses, études réussies. A rencontré Benjamin à 19 ans chez des amis communs. Coup de foudre. Il l’a suivie quand elle a voulu aller vivre dans le sud. Mais le quotidien était difficile, rythmes de vie différents, beaucoup d’incompréhensions.

Un chat Harry, comme le prince

Vit toujours dans l’appartement qu’elle partageait avec Benjamin en centre ville. Aimerait en partir car difficile, mais n’y arrive pas.

Instit en CP, aime son métier, heureuse d’apprendre aux enfants. Ça lui apporte beaucoup, et ça l’aide. Mais le soir quand elle rentre, elle retombe dans la tristesse

(Photo de l’actrice Christa Théret car c’est comme ça que je l’ai imaginée dans le roman)

La 4ème de couv…

Bonjour!

J’ai écrit ce petit texte au début de mon travail de rédaction, quand on me demandait « Mais il va parler de quoi ton livre? ».

Alors il était tout naturel pour moi qu’il se retrouve en 4ème de couverture puisqu’il résume tout parfaitement (enfin je crois…)

Et vous qui débarquez ici sans avoir lu le moindre mot dudit roman, ça vous permettra de faire le premier pas avec cette histoire et ces personnages…


Des vies qui se croisent, s’entrelacent et parfois se rencontrent avec violence. Des gens ordinaires, comme nous pouvons tous en croiser au quotidien dans la rue sans savoir ce qui se cache derrière leurs regards.

Histoires d’amour brisées ou prometteuses, projets d’avenir, passions dévorantes… Qu’ils soient jeunes ou plus expérimentés, ces êtres ont tous un point commun, ils courent après un idéal qui les rendra, comme ils le pensent, meilleurs. Certains pensent l’avoir trouvé et le gardent jalousement, d’autres croient l’avoir laissé s’échapper et s’en mordent encore les doigts.

A l’heure où les coups de foudre frappent sur la Toile, où les réseaux sociaux permettent de connaître la vie de tous ceux qui nous font rêver, est-il encore possible d’avoir une vie simple et authentique ? Comment se préserver des dérives de tous ces progrès technologiques qui nous rapprochent et nous éloignent en même temps ? Peut-on encore se passer de tout ça sans être complètement dépassé par ce monde 2.0 qui ne s’arrête jamais ?

Si Célia, Benjamin, Camille et les autres vous ressemblent, ou vous rappellent des personnes que vous avez déjà croisées, ce n’est pas un hasard. Ils sont nous, ils sont la société d’aujourd’hui. Imparfaits, bancals et sensibles, ils ont tous quelque chose à nous offrir.

#Backstage est leur histoire.


Je vous souhaite une jolie fin de mercredi!